Naissances et Témoignages (grossesses et accouchements)

Les naissances  en-chant-ées par le chant prénatal (par ordre d’arrivée…) :

Yalma – Eloïse – Maëlline – Timothée – Clémence – Raphaël – Charlotte – Raphaël – Victor – Elyne – Noé – Thomas – Naomy – Avril – Aélia – Gabin – Swann – Maia – Soen – Maëlys – Imaé – Adam – Antoine – Elias – Marius – Gabriel – Alix – Manolo – Souad – Albane – Roman

Les tout-petits des ateliers « post-natal » ou « maman-bébé » :

Anaïs – Vivien – Thibault – Laura – Thomas – Maxime – Lila – Anatole – Théodore – Manoé – Domitille – Lucie – William – Elouan – Giulia – Loan – Marie – Louna – Gaël – Timothée – Alix – Clothilde – Clémence – Maëlline – Louise – Lily Joy – Raphaël – Raphaël – Charlotte – Victor – Naomy – Avril  – Gabin – Aélia – Swan – Soen – Chloé –  Océane – Imaé – Antoine – Elias – Marius – Gabriel

Témoignages Chant Prénatal :

Le chant prénatal ?        Cela m’a intrigué…    Et j’ai ensuite voulu en savoir plus, changer des séances d’haptonomie que j’avais faites pour mon premier…                  

Je recherchais :    *Un moment à 2 avec bébé pour rentrer en contact avec lui,      *Un complément à la sophrologie       * Me familiariser avec le chant                – Ce fut surtout une très belle rencontre avec Michèle qui est avant tout une passionnée qui donne tout, un lieu d’échange sans jugement, bien au-delà du chant, un moment de bien-être d’où l’on ressort positif et boosté.  Nous faisons à la fois des exercices de détente avec le ballon ou pas, des vocalises, des berceuses pleines de significations et parfois non sans émotions…

Pour la Naissance d’Alix, qui s’est transformée en césarienne programmée, il m’a été difficile de mettre tout en application mais « l’image ressource » et certains sons intériorisés/berceuses m’ont aidée à penser à autre chose, à faire de cette naissance un moment plus magique, moins médicalisé.  Après sa naissance, je chante beaucoup plus facilement les berceuses et elle reconnaît les sons qui la calment, le plaisir est ainsi partagé.                                                        Caroline (et Alix)

Le chant prénatal a constitué pour moi une très belle expérience : moment privilégié lors duquel nous nous rassemblons entre futures mamans, avec toute notre histoire et tous nos questionnements ; nous rassemblons alors nos plus belles énergies pour émettre des sons.

Michèle est très à l’écoute et  facilite les relations entre nous. C’est une aussi une très belle personne dont le chemin est admirable. Ce qui explique aussi sa capacité à accompagner la libération des émotions (Les paroles des berceuses nous font écho et nous pouvons alors déposer nos émotions en les laissant s’exprimer…) .  Il règne une harmonie difficile à décrire. Nous sommes comme dans une bulle de bien être, à la fois en osmose avec notre bébé qui ressent toutes ces belles vibrations, mais aussi avec les autres mamans … Lorsque nous quittons la séance de chant, nous sommes revigorées, heureuses et légères. 

Le jour J : lors du travail, j’ai essayé de faire quelques vocalises : les aigües m’ont soulagée (à mon grand étonnement puisqu’en chant prénatal c’étaient plutôt les graves qui me mettaient dans une sorte de plénitude). Les berceuses et chansons apprises lors du chant m’ont été tout aussi précieuses, avant le travail… 

Depuis, avec mon bout de chou  qui est très réceptif : les sons le calment et paraissent l’apaiser

Aude (et Manolo)

J’ai fait 7 séances de chant prénatal et voici ce que je retire de cette expérience : l’échange entre mamans et avec Michèle (pour moi un moment important de décompression et de partage)

Là où ça a été très enrichissant, c’est au niveau du lien avec bébé et de la prise de conscience de son arrivée imminente. Pendant la grossesse, ça m’a apporté de la détente mais je n’ai pas chanté entre les séances… A l’accouchement, tout a été très rapide et intense et je me souviens avoir eu la voyelle A s’imposer à moi…

Mais, depuis la naissance, c’est devenu une habitude quotidienne, bien utile pour rassurer bébé. L’échange avec Michèle m’a confortée dans mon choix d’accoucher sans péridurale : l’accouchement s’est bien déroulé et très rapidement…  Et je garde un excellent souvenir de ce moment hors du temps d’animalité et  d’amour.                               Barbara (et Souad)

J’ai fait des vocalises pendant plusieurs heures à la maternité… C’est une expérience incroyable !          

Je suis venue au chant prénatal pour faire une activité avec mon bébé in-utéro, rencontrer d’autres futures mamans…   Je m’y suis vite sentie à l’aise : l’approche de Michèle m’a plu (échauffement, travail doux et efficace sur le corps, détente, ambiance bienveillante)…     

2 chansons m’ont rendue particulièrement émotive : « que tu sois comme tes parents ou que tu sois différent » …   et « il y a de l’eau »  (tempêtes, combats avec les éléments…),  juste avant l’accouchement qui n’arrivait pas (1 semaine après terme), et pour lequel on m’annonçait une césarienne….       En fait, les contractions sont arrivées, j’ai fait des vocalises, je me suis souvenue de plusieurs petits conseils de Michèle, j’ai lâché-prise, osé « ouvrir » la voix, les voies, sans avoir peur….           j’ai accueilli mon bébé dans un bain de voyelles, de sons, de vocalises qui m’ont aidée à tenir pendant le travail sans péridurale…      

J’ai ensuite choisi de poursuivre le chant post-natal, car j’avais une demande de stimuler la joie grâce aux chants, berceuses… ça me libère, Elias adore, moi  aussi…                                  Floriane (et Elias)

D’abord, j’ai trouvé un endroit chaleureux, une atmosphère bienveillante où j’ai pu, en toute confiance et simplicité, partager un peu de moi et du vécu de ma grossesse…    Par le chant, j’ai pu communiquer avec mon bébé et renforcer les liens qui m’unissent à lui… J’ai apprécié les exercices de détente et de relaxation qui m’ont permis de me mettre à l’écoute de mon corps et de lâcher-prise mentalement et physiquement.         

… Une petite contraction, puis d’autres… Je prends une douche bien chaude et je vais me détendre sur mon ballon…  je chantonne ma chanson coup de coeur : Nomade, et Labellola, …, tout en alternant des moments de repos… et pense au groupe qui m’accompagne par leurs voix… Je me sens sereine et confiante…              

Je m’isole pour parler à mon bébé… Je reprends mes vocalises « A » et « O », « Tsss », lors des contractions, en visualisant une bougie…            

A la maternité, je reprends mes exercices sur le ballon, en chantonnant des berceuses… Je ressens le besoin d’extérioriser la douleur par des « A »… Je savoure les moments où les contractions finissent par passer. Je ressens le besoin de silence.        Puis mon bébé sort : je lui chante  « bienvenue », elle a les yeux ouverts, j’ai la sensation qu’elle se rappelle bien cet air…             

Je ne peux pas ne pas parler de son 2e bain : son papa le lui donne : au contact de l’eau, Imaé est tendue, elle pleure, se crispe… Là je commence à chanter « Nomade » et, moment magique : Imaé se calme d’un coup, elle me regarde, me fixe, est entièrement centrée sur ma voix et mon visage : elle reconnaît cette chanson Elle se détend. J’ai les larmes aux yeux, mais je chante avec un grand sourire.                Depuis, le chant renforce notre relation…             Mille Merci à toi Michèle rien que pour ces moments précieux partagés avec ma fille !!                         Anne Sophie (et Imaé)

Le chant prénatal a été pour moi de vrais moments de bonheur, de détentes, d’échanges et de partages …    Chanter, vocaliser, la respiration…  mon bébé en profitait également !

5 jours après terme : le déclenchement…   La respiration, la méditation et le chant mon aidée à lâcher prise, et heureusement mon chéri était bien présent.         Mon souhait était d’accoucher le plus naturellement possible, mais c’est la césarienne !…         Je ne pensais pas vivre ce moment aussi mal …       On  me rassure et m’explique qu’Antoine ne pouvait pas descendre car il avait le cordon enroulé à deux reprises autour du cou, je comprends mieux et me calme.      J‘ai besoin d’écouter mes chants pour rester dans ma bulle : je me mets à chanter les chants que j’avais préparés pour la venue de mon Bébé…    

Ça y est Antoine est là ! Waouhh !!!          Même si les choses ne se sont pas passées comme je l’aurais souhaité, j’ai  pris énormément de plaisir à préparer mon accouchement, le chant prénatal m’a beaucoup aidée avant, pendant et même après l’accouchement ! Sans ça, je pense que ça aurait été beaucoup plus difficile à gérer.

Aujourd’hui, je suis très heureuse de retrouver Michèle et les filles, d’y emmener Antoine qui est très attentif, apaisé et à l’écoute de tout ce qui se passe . Ce fut une expérience riche en émotions…                    Floriane P (et Antoine)

Ma première grossesse a eu une fin malheureuse…  Pour moi, je n’avais pas assez profité de cette grossesse,  je n’avais fait aucune activité pour partager des bons moments avec mon bébé,  et, pour cette 2e grossesse,  j’ai décidé de changer cela.      

J’ai décidé de choisir le chant prénatal,  et maintenant je me dis que c’est la meilleure chose que j’ai faite.        Les cours permettent à la fois de parler de notre passé,  de nos craintes et de nos bonheurs (se détendre – être plus serein).        Chanter, apprendre des chansons,  être avec d’autres personnes … tout cela permet de se sentir libérée et mieux dans sa grossesse.         Je suis sûre que mon bébé en profite comme moi et que, lorsqu’il sera là et qu’il entendra les chansons,  il se souviendra du bonheur qu’éprouvait sa maman et de la fusion qui en ressortait.                                                                                    Anne Laure (et Adam)       

Le chant pré-natal fut un peu comme ma bouffée d’oxygène  : c’était le seul moment où je pouvais discuter et partager … Ce qui m’intéressait était de partager des moments avec des personnes qui comme moi aiment le chant et voir comment mon bébé allait réagir à tout cela.    Chaque fois, ma petite princesse gigotait énormément dans mon ventre.     

J’ai été ravie de rencontrer une prof de chant car la musique tient une place très importante dans ma vie.                 

Lors de l’accouchement, malheureusement, je ne me suis pas servie du chant. Le seul moment, c’était sur le ballon avant de poser la péridurale…       Après je n’y ai pas pensé je crois… j’étais dans ma bulle et pensais plutôt à ma famille, mes amis…            Aujourd’hui, avec Maëlys, je vois bien qu’elle reconnait certaines chansons. Je chante tous les jours avec elle.                                                                          Carole (et Maëlys)

Pour ma 3e grossesse, j’avais envie de découvrir autres choses et d’avoir un lieu a moi… Et là, le chant, … moi qui chante faux, qui n’ai pas le rythme, j’étais attiré par çà !?  

Les séances avec Michèle étaient pour moi un lieu de centrage sur moi et mon bébé , lieu de bercement, de détente, de ressources et aussi de rencontres, d’échanges.                 J’ai adoré les bains de sons,  le lâcher prise dans les vocalises, j’ai apprécié les p’tits rituels, ces petits mots « ouvrez grand  » , etc …                  j’ai appris plein de nouvelles chansons, berceuse, comptines ….               

« Il aurait pu s’appeler Christophe » : suite au déclenchement, un moment de centrage sur moi  mêlé de bercements, d’inspirations, d’expirations…  j’ai commencé a vocaliser, sur l’air de Nomade, puis, ce fut la mélodie de Christophe Colomb…               Le lendemain, lors de l’accouchement , j’ai géré mes contractions sur cette même mélodie, en faisant des a , des grand A ouverts et puissants , et des O, et des êêêêêEEE …… du grave !     J’imaginais que tout le service m’entendait, mais çà m’apaisait tellement, je ne pouvais faire sans ces sons.               

Entre deux contractions, on riait !          J’ai accouché en à peine une heure, sans péridurale, tête et bras sur un gros ballon !         Cette mélodie de Ch Colomb restera gravée en moi, en nous.        Merci a Michèle pour ces doux moments et son attention !                    Sonia (et Soen)

« Deuxième saison de chant prénatal… J’avais un peu hésité à revenir, ne sachant pas quelle part de nouveauté je trouverai… Aucun regret d’avoir sauté le pas !     Une grossesse n’étant pas une autre, le vécu qui l’entoure diffère également. Je crois que le fait de suivre les séances seule, et non avec Tony comme pour la 1ère, m’a permis de prendre du temps rien que pour moi et mon bébé…           Du fait de cette deuxième saison,  j’ai pu me concentrer un maximum sur des choses bien spécifiques au chant prénatal, les bains de sons, le ressenti, les sensations.

Et, comme d’habitude, le partage des expériences est riche, aussi bénéfique que le reste !           Pour l’accouchement, j’ai réussi à faire un mini-bilan de mes diverses expériences (chant prénatal, yoga prénatal, lectures etc). Mais rien que pour le canon israélien qui m’a accompagnée au début du travail et pour la conduite de ma « vocalisation »,  j’en ai déjà tiré un immense bénéfice ! »                    Béatrice (et Aélia)

Voir aussi la page « témoignages autres »…